Archives des étiquettes : moyennes mobiles

Investir en Bourse et générer +10% / an

Le modèle que je vais vous présenter aujourd’hui est une stratégie pour investir en Bourse purement basée sur l’analyse technique, c’est-à-dire qui n’utilise que les données du prix.

Cette stratégie permet à n’importe qui de surperformer le marché boursier sans prendre des risques démesurés. En réalité, la stratégie affiche des pertes plus faible que sont benchmark. Que vous soyez un trader professionnel ou une personne qui souhaite commencer à investir en bourse, vous pouvez utiliser ce modèle pour investir en bourse.

En plus d’être simple, cette stratégie à l’avantage de ne demander que quelques secondes par jour. Vous n’avez pas besoin de rester scotché des heures à votre écran pour surperformer le marché. Avec les outils d’aujourd’hui, il existe même des services qui vous permettent de recevoir une notification sur votre téléphone lorsque les conditions que vous avez paramétré sont réunies. Donc vous n’avez pas besoin de regarder le marché quotidiennement.

Ce modèle repose sur le croisement des moyennes mobiles à 50 et 200 séances. J’ai déjà étudié la performance de ces croisements dans mon blog (Golden Cross et Death Cross). La conclusion était simple : Les Death Cross ne sont pas toujours des signaux baissiers pour le marché boursier, mais les Golden Cross donnent des signaux haussiers intéressants pour le long terme.

Conditions d’entrée et de sortie

Le modèle que je vous présente est très simple. Il ne comporte que deux conditions :

  1. Vendre l’ETF SSO (S&P 500 à effet de levier de 2) lorsque la moyenne mobile à 50 séances croise à la baisse la moyenne mobile à 200 séances.
  2. Achetez l’ETF SSO lorsque le S&P 500 est au-dessus de sa moyenne mobile à 200 séances ET que la moyenne mobile à 50 séances et au-dessus de la moyenne mobile à 200 séances depuis 5 séances.

Voici quelques exemples de trades de ce modèle :

2000 – 2003 :

A close up of a map

Description automatically generated

2007 – 2009 :

A close up of a map

Description automatically generated

2018 – 2019 :

A close up of a map

Description automatically generated

Croisements des moyennes mobiles et du S&P 500

Cette stratégie a généré un rendement moyen de 14 % par an depuis 1950 (hors dividendes).

A titre de comparaison, le simple fait d’investir passivement sur le SSO aurait généré un rendement annuel moyen de 13,2%. Quant au S&P 500, il a généré un rendement annuel moyen de 8,9% sur la même période.

Comparaison de la stratégie vs une stratégie passive d’investissement sur le SSO depuis 1950 :

A première vue, cette stratégie n’est pas réellement meilleure qu’une stratégie d’achat et de conservation (Buy & Hold). Mais voici le principal atout derrière ce modèle: il est moins volatil qu’un investissement passif sur le SSO.

  1. Cette stratégie peut sous-performer pendant les marchés haussiers parce que vous manquerez certaines parties de la tendance haussière à cause des mauvais signaux de vente.
  2. Cependant, ces mêmes signaux de vente vous permettront de surperformer lorsque les marchés chutent, car vous serez à ces moments-là hors du marché.

Voici les phases d’exposition de cette stratégie au marché :

Vous pouvez constater que ce modèle vous empêche de perdre beaucoup d’argent en étant hors du marché lors des grandes corrections comme celles de 2001-2002 et 2008-2009.

Danger des ETFs à effet de levier

Les ETF à effet de levier comme le SSO peuvent perdre plus de 70 % de leur valeur pendant les marchés baissiers. Et bien que ces ETF à effet de levier finiront par se redresser lors du prochain marché haussier, il s’agit toujours d’une expérience psychologique extrêmement difficile dont la plupart finiront par clôturer leur position avec des larges pertes et racheter lorsque le marché aura déjà bien rebondi.

Ce modèle vous aide à éviter ces expériences psychologiques douloureuses pendant lesquelles vous auriez vu votre capital s’évaporer de plus de 50% en 1-2 ans.

Par exemple, vous aurez perdu moins de 40% de votre capital pendant les crashs de la crise financière de 2008 et de la bulle tech en 2001-2002 contre plus de 50% pour le SSO ou le SPY (ETF S&P 500 sans effet de levier).

Comparaison des drawdowns :

Étant donné que les marchés baissiers détruisent les ETFs à effet de levier comme le SSO, cette stratégie vous permet de sortir du marché relativement tôt lorsqu’il commence à se renverse.

Mot de la fin

Ce modèle d’investissement a l’avantage de ne prendre que très peu de temps (< 1 minute par jour) pour générer des rendements plus que confortable (>14%/an) tout en évitant les larges pertes que provoquent les marchés baissiers.

Cette stratégie est purement basée sur l’analyse technique et suppose que vous n’avez pas d’autre moyen de prédiction pour éviter les marchés baissiers.

Bien évidemment, il est facilement possible d’améliorer cette stratégie pour qu’elle génère un meilleur rendement simplement en combinant l’analyse technique avec l’analyse fondamentale.

Stratégies de suivi de tendance, avantages et inconvénients

Le suivi de tendance est une méthode de trading simple rendue célèbre dans les années 1970. Beaucoup de grands traders suivaient les tendances dans ces années tels que Paul Tudor Jones. Beaucoup d’entre eux sont présentés « Market Wizards », livre de Jack D. Schwager que je ne peux que recommander.

Dans cet article, nous allons examiner :

  • Qu’est-ce que le suivi de tendance ?
  • Quels sont ses avantages et inconvénients.
  • Comment trader les tendances

Qu’est-ce que le suivi de tendance

Le suivi de tendance est une stratégie de trading simple qui peut être utilisée sur tous les marchés. Elle repose exclusivement sur l’analyse technique et ne nécessite aucune analyse des fondamentaux.

Un trader qui suit les tendances va acheter un actif lorsqu’il sera en hausse, car il estimera que le marché va continuer à croître. A l’inverse, il va shorter le marché lorsqu’il sera en baisse, car il estimera que le marché va continuer à reculer.

Un trader qui applique une stratégie de suivi de la tendance croît aux hypothèses suivantes :

  • Si le marché est en baisse, il est préférable de se positionner à la vente, car personne ne sait avec certitude quand il cessera de baisser.
  • Si le marché est en baisse puis rebondit, le trader peut entrer au début de la nouvelle tendance haussière, car il est raisonnable de supposer que le marché continuera à remonter.
  • Si le marché est en hausse, il est préférable de se positionner à l’achat, car personne ne sait avec certitude quand il cessera de monter.
  • Si le marché est en hausse puis se renverse, le trader peut entrer au début de la nouvelle tendance baissière, car il est raisonnable de supposer que le marché continuera à baisser.

Les adeptes du suivi de tendance ne portent aucune attention aux fondamentaux. Ils ne peuvent pas utiliser les fondamentaux pour adopter un point de vue opposé au marché puisqu’ils suivent l’action du prix. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est se servir des prix actuels et passés pour juger s’il est bon d’être à l’achat ou à la vente.

Les traders qui suivent la tendance ne sortent pas du marché à moins que le marché se retourne. Les traders qui suivent la tendance n’utilisent pas de take-profits.

Il existe 2 types de suiveurs de tendance : les suiveurs de tendance systématiques et les suiveurs de tendance discrétionnaires :

Suiveurs de tendances systématiques

Les traders de tendance systématiques utilisent des indicateurs mathématiques tels que les moyennes mobiles et le MACD pour entrer et sortir du marché. Voici un exemple d’une stratégie simple de suivi systématique des tendances :

  • Acheter lorsque le marché croise à la hausse sa moyenne mobile à 50 jours. Le trader estimera que le marché a plus de chances de continuer à progresser que de se retourner.
  • Vendre lorsque le marché croise à la baisse sa moyenne mobile à 50 jours. Dans ce cas, le trader estimera qu’il y a plus de chances que le marché continue à baisser.

Voici un exemple.

Stratégie simple de suivi de tendance

Suiveurs de tendance discrétionnaires

Les traders de tendance discrétionnaire utilisent les cassures de ligne de tendance pour entrer et sortir du marché.

  • Ils achètent quand ils pensent que le marché a franchi une résistance majeure.
  • Ils vendent quand ils pensent que le marché a enfoncé un support majeur.

Voici quelques exemples.

Signal vente après breakout
Stratégie breakout

Les stratégies de suivi des tendances systématiques sont généralement meilleures que les stratégies de suivi des tendances discrétionnaires tout simplement parce que vous ne pouvez pas savoir si une stratégie de suivi de tendance discrétionnaire fonctionne.

En effet, vous ne pouvez pas backtester une stratégie basée sur la cassure de ligne de tendance, de support ou de résistance. Par contre, vous pouvez savoir si une stratégie basée sur des indicateurs mathématiques fonctionne, car vous pouvez la backtester.

Le problème avec le suivi de la tendance

Les avantages et inconvénients des stratégies de suivi de tendance sont évidents :

  • Les stratégies de suivi des tendances fonctionnent bien lorsqu’il existe des tendances claires et durables.
  • Les stratégies de suivi de tendance fonctionnent mal lorsque le marché est instable et qu’il commence à osciller. Cela entraîne beaucoup de petites pertes qui peuvent fortement impacter le capital.

Quand les stratégies de suivi de tendance fonctionnent bien

Par exemple, le suivi de la tendance a très bien fonctionné sur le marché boursier en 2017. La tendance haussière était très forte sans réelle correction. Les traders qui suivaient la tendance jusqu’au bout n’ont pas manqué le rallye, à la différence des traders qui pariaient sur un renversement de la tendance parce qu’il était « suracheté » ou « en bulle ».

Voici un exemple d’une simple stratégie de suivi de tendance :

  • Achetez quand le marché croise à la hausse sa moyenne mobile à 100 jours.
  • Vendez quand le marché clôture en dessous.
Exemple d'une stratégie de suivi de tendance simple

Comme vous pouvez le constater, cette simple stratégie de suivi de tendance vous aurait permis de rester dans l’intégralité du marché haussier de 2017 et de surperformer la quasi-totalité des traders et hedges funds puisque vous aurez réalisé un rendement de 19% en 14 mois.

Quand les stratégies de suivi de tendance ne fonctionnent pas bien

Les traders qui suivent la tendance doivent réduire leurs pertes lorsque le marché oscille. C’est lors de ces moments que le marché met en péril ces traders, car ils achètent puis vendent rapidement jusqu’à temps que le marché reprend une direction claire.

  • Le marché monte, alors les traders achètent. Manque de conviction, le marché se retourne, les traders fidèles à leur stratégie sont ainsi forcés à vendre en perte.
  • Ces mêmes traders shortent le marché, car le marché baisse. Problème, le marché rebondit, forçant les traders qui suivaient la tendance à clôturer à nouveau en perte.

Généralement, ces pertes sont petites. Mais lorsque le marché est instable pendant une longue période, ces pertes s’additionnent et peuvent occasionner une perte importante du capital.

Voici un exemple. Le marché boursier a été très instable en 2015. Les traders qui suivaient la tendance ont souvent changé de positionnement, générant ainsi plusieurs petites pertes.

Si nous reprenons la même stratégie de suivi de tendance (achat quand le marché dépasse sa MA100, vente quand le marché passe sous la MA100), les traders auraient été victime des nombreux retournements, qui au final auraient beaucoup coûté à ces traders.

Stratégies suivie de tendance donnent des faux signaux

Comment trader les tendances

L’inconvénient majeur des stratégies de suivi de tendance est que les signaux erronés entraînent beaucoup de petites pertes. La solution pour améliorer une stratégie de suivi de tendance est de réduire le nombre de mauvais signaux.

Pour cela, vous devez savoir si le marché est dans une forte tendance ou en consolidation sur un horizon de temps plus long.

Certains traders indiquent qu’il faut attendre quelques jours pour confirmer le signal du marché. Par exemple, ils vont attendre que le cours évolue au-dessus de sa moyenne mobile à 100 jours pendant 3 séances avant d’acheter et vont vendre lorsque le cours va évoluer en dessous de sa MM100 pendant 3 séances.

Si vous backtestez avec cette « amélioration », vous constaterez que cette condition supplémentaire n’aide pas à éviter les faux signaux. En réalité, vous entrerez/sortirez du marché à un moins bon prix.

Améliorer les stratégies de suivi de tendance grâce à la macroéconomie

C’est un point que je défends régulièrement : les stratégies qui combinent l’analyse technique et l’analyse fondamentale sont préférables aux stratégies qui dépendent uniquement de l’analyse technique (ou uniquement de l’analyse fondamentale).

Suivre la tendance dépend exclusivement de l’analyse technique. Cela dépend des indicateurs basés sur les prix. Mais si vous combinez une stratégie de suivi de tendance traditionnelle avec des indicateurs fondamentaux, la stratégie deviendra beaucoup plus efficace. Vous obtiendrez beaucoup moins de faux signaux et un bien meilleur rendement.

Le marché boursier

La plus connue des stratégies de suivi de tendance est d’acheter le marché boursier lorsqu’il est au-dessus de sa moyenne mobile à 200 séances et le vendre lorsqu’il tombe en dessous.

Le problème de cette stratégie est que le marché boursier tombe régulièrement en dessous de sa moyenne mobile à 200 jours sans réellement débuter un marché baissier. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’historiquement, le marché boursier est dans une longue tendance baissière uniquement lorsque l’économie américaine tombe en récession.

Eviter les faux signaux

Par conséquent, si vous combinez cette simple stratégie de suivi de tendance avec des indicateurs fondamentaux, vous pourrez réduire ces faux signaux de vente. Concrètement, votre nouvelle stratégie de suivi de tendance doit ressembler à cela :

  1. Acheter lorsque le S&P 500 est supérieur à sa moyenne mobile à 200 jours.
  2. Vendre lorsque le S&P 500 tombe en dessous de sa moyenne mobile à 200 jours ET que l’économie américaine se dégrade nettement.

Méthode de trading simple et efficace pour trader les tendances

Voici un exemple concret pour trader simplement et efficacement les longues tendances haussières que fournit le marché boursier.

  1. Vendre le S&P 500 évolue en dessous de sa moyenne mobile à 200 séances ET que le nombre de bénéficiaires réguliers de l’allocation chômage* aux Etats-Unis évolue au-dessus de sa moyenne à 52 semaines.
  2. Sinon acheter le S&P 500.

*continued claims

Comparaison stratégies suivi de tendance avec macroéconomie

Les résultats de cette simple stratégie sont bluffants. Alors qu’une stratégie basée uniquement sur la moyenne mobile à 200 jours a généré un rendement annuel moyen de 6,2% (hors dividendes), la stratégie présentée ci-dessus a généré un rendement annuel moyen de 8,1% (hors dividendes) depuis 1968.

Voilà un parfait exemple comment surperformer le marché boursier de façon simple et avec moins de risques. Vous n’avez pas besoin d’un doctorat en finance ou un QI de 150 pour surperformer les marchés.

Si vous avez apprécié cet article, je vous remercie d’avance de le partager afin de soutenir mon site et me motiver à proposer davantage de contenu.

Performance stratégie croisement moyennes mobiles

Vous avez déjà sans doute entendu parler de la fameuse stratégie du croisement des moyennes mobiles qui consiste à acheter lorsque la moyenne mobile de court terme passe au-dessus de la moyenne mobile de long terme et vendre lorsqu’elle passe en dessous.

Ici, chez Eros-Trading, j’essaie de dissocier le vrai du faux, des théories largement acceptées et utilisées par l’industrie de la réalité. Les nombreux papiers au sujet de l’utilisation « de base » de chacun des indicateurs se contentent de rappeler la théorie sans pour autant vous donner des informations qui vous donneront un réel avantage sur les marchés.

Performance des « Death Cross »

J’ai récemment lu sur internet que le marché a chuté après un « Death Cross » (croix de la mort en français). Pour ceux qui ne le savent pas, un « Death Cross » se produit lorsque la moyenne mobile de 50 jours croise à la baisse la moyenne mobile à 200 jours. C’est en théorie (et relayé par les médias de cette façon) comme un important signal baissier pour les indices boursiers.

En réalité, comme la plupart des adages financiers, ce n’est pas le cas.

Historiquement, il est vrai qu’un Death Cross s’est toujours produit au début d’un marché baissier (à moins de 1/5ème du commencement). Mais c’est tout à fait normal. Le Death Cross est un signal de suivi de tendance, il va donc signaler de VENDRE/SHORTER dans le premier quart du marché baissier.

Cependant, les Death Crosses font trop de faux signaux. En réalité, un Death Cross est plus souvent un signal haussier sur du long terme qu’un signal baissier. Lors d’un jour lambda, la probabilité que le S&P 500 termine en hausse dans un an est de 73% contre 71% lorsqu’il y a un Death Cross.

Performance des Death Cross

Voici tous les Death Cross qui ont eu lieu sur le S&P 500 depuis le début des années 2000:

Si vous poursuivez l’étude jusqu’à 1950 vous aboutirez à la même conclusion: les Death Cross ne sont pas plus souvent baissiers que haussiers pour les indices boursiers.

Qu’en est-il de la performance des « Golden Cross » ?

Le « Golden Cross » (croisement d’or en français) se produit lorsque la moyenne mobile à 50 jours croise à la hausse la moyenne mobile à 200 jours. Ce croisement est généralement considéré comme un signal d’achat. Est-ce pour autant un signal haussier de moyen et long terme pour le marché boursier ?

Historiquement, un Golden Cross est bullish sur tous les horizons de temps pour les indices boursiers. Toutefois, le Golden Cross ne donne pas de réel avantage pour trader le marché boursier sur du court terme. Lors d’un jour lambda, la probabilité que le S&P 500 termine en hausse dans un mois est de 61% contre 63% lorsqu’il y a un Golden Cross.

Performance des Golden Cross

Voici tous les Golden Cross qui ont eu lieu sur le S&P 500 depuis le début des années 2000:

Si vous poursuivez l’étude jusqu’à 1950 vous aboutirez à la même conclusion: les Golden Cross ne donnent pas de réel avantage pour le court et moyen terme.

Stratégie croisement des moyennes mobiles

Imaginez que vous aviez décidé de baser vos décisions d’investissement uniquement sur le croisement des moyennes mobiles à 50 jours et 200 jours. Depuis 1950, vous auriez sous-performé en moyenne de 0,3% par an.

Performance stratégie croisement des moyennes mobiles

0,3% de sous performance n’est pas dramatique et cette stratégie certainement meilleure que l’achat et la conservation (Buy & Hold) compte tenu du fait qu’elle vous permet d’éviter les grands marchés baissiers. Votre drawdown maximum aurait été de 33% avec cette stratégie contre 57% pour une stratégie Buy & Hold.

Cette stratégie est donc intéressante pour un investisseur prudent, mais ne vous permet pas de surperformer les marchés.

Conclusion

Performances Death Cross et Golden Cross trading bourse

Death Cross

Comme vous l’aurez constaté, un Death Cross ne donne pas de réelle direction pour le court et moyen terme. C’est simplement un fait : le croisement de la moyenne mobile à 50 jours croise à la baisse la moyenne mobile à 200 jours

Les Death Cross peuvent être utilisées pour sortir du marché par précaution, car ce signal peut précéder une importante tendance baissière. Toutefois, le Death Cross est plus souvent un signal haussier que baissier sur du long terme.

N’oubliez pas que l’analyse technique n’est pas parfaite et qu’elle ne fonctionne pas très bien toute seule en bourse. Il conviendra donc de combiner l’analyse technique avec l’analyse fondamentale pour réduire les mauvais signaux des Death Cross.

Golden Cross

Comme vous l’aurez constaté, un Golden Cross ne donne pas de réel avantage pour le court et moyen terme. Parfois, le marché boursier monte les mois après un Golden Cross. Parfois, il chute.

Toutefois, il est très utile en tant que signal de long terme car il marque la fin d’une tendance baissière.

Les Golden Cross n’existent pas dans les marchés baissiers. Cela signifie que lorsqu’un Golden Cross se produit alors que le marché baissait les précédents mois, c’est que c’est probablement la fin de la tendance baissière et le début d’une nouvelle tendance haussière de long terme.

Voici des exemples de Golden Cross qui ont signalé la fin d’une tendance baissier/début d’une tendance haussière :