Archives des étiquettes : courbe des taux

SPX : Le rendement américain à 2 ans devient supérieur au 10 ans, what’s next ?

Après le rendement à 3 mois américain, c’est au tour du rendement à 2 ans d’être supérieur à celui à 10 ans. Normalement, lorsque l’économie va bien et que les opérateurs de marchés sont confiants dans la situation économique, les rendements des obligations à long terme sont plus importants que les obligations à court terme. Cela s’explique par le fait que le futur est incertain et qu’il comporte donc plus de risques.

L’inversion de la courbe des taux

Toutefois, il peut arriver que la courbe des taux s’inverse (les rendements à court terme deviennent plus importants que les rendements à long terme), ce qui indique que les opérateurs de marchés jugent plus risqués de prêter à court terme qu’à long terme.

Dans le passé, les performances du S&P 500 étaient mitigées après ce signal, mais c’est surtout 3 à 6 mois après que l’indice avait tendance à reculer.

Voici ce qui se passe au S&P 500 lorsque le rendement à 3 mois est supérieur au 10 ans depuis 58 séances et que le rendement à 2 ans devient également supérieur au 10 ans :

Performance du S&P 500 à l'inversion de la courbe des taux

La pentification de la courbe des taux

Cependant, le signal de vente de l’inversion de la courbe des taux est loin d’être parfait. L’inversion a beau être inquiétante, c’est surtout la pentification – après l’inversion – qui vient nettement assombrir les perspectives de court terme de l’indice.

Voici ce qui se passe au S&P 500 lorsque le rendement à 3 mois redevient inférieur au 10 ans pour la première fois en 4 ans :

Performance du S&P 500 au début de la pentification de la courbe des taux

Conclusion

Bien que les perspectives de court terme (jusqu’à 3 mois) soient mitigées, l’état actuel de la courbe des taux ne suggère pas de crash immédiat à venir.

Toutefois, au vu de la dégradation de la macroéconomie américaine ces derniers trimestres, il me semblerait imprudent de ne pas s’attendre à une importante correction de l’indice (au moins 30%) en fin d’année voire début 2020. La pentification de la courbe des taux sera un puissant signal pour sortir du marché boursier.

Derniers articles »