Archives des étiquettes : AAII

Prévision marché boursier: VIX, AAII, AD Line

Le marché boursier (S&P 500) continue d’évoluer proche de ses plus hauts historiques sans pour autant inscrire des nouveaux. L’apaisement des tensions commerciales et l’accord du Brexit conclu entre Boris Johnson et l’UE ont rassuré les marchés et ont permis aux principaux indices de rebondir. Voici mes perspectives du marché :

  • Le ratio risque/récompense ne favorise pas les investisseurs de long terme. Les valorisations sont élevées (mais peuvent rester élevées pendant plusieurs années donc ce n’est pas un signal baissier).
  • Analyse fondamentale (6-12 mois): Haussier. Il n’y a pas de détérioration majeure de la macroéconomie américaine (étude complète à lire ici).
  • Analyse technique (3-6 mois): neutre / haussier.
  • Analyse technique (1-2 mois): mitigé.

Cette semaine, nous allons nous concentrer sur le VIX, le sentiment des particuliers AAII et l’Advance/Decline Line (participation de la côte américaine au bull-market).

VIX

La nervosité des opérateurs de marché s’est calmée depuis le début du mois. Grâce à la conclusion de la « phase 1 » d’un accord intérimaire entre les Etats-Unis et la Chine et de l’accord du Brexit entre Boris Johnson et l’UE, le VIX est passé de plus de 20 à moins de 14 en moins de 3 semaines.

En fait, le VIX à chuté plus de 20% en dessous de sa moyenne à 50 séances la semaine dernière. Cela indique un rapide apaisement des tensions sur les marchés.

Graphique du VIX

Dans le passé, une telle chute alors que le S&P 500 était à moins de 5% de son plus haut d’un an n’était pas forcément un signal positif pour les marchés à court terme.

En fait, le marché boursier était assez aléatoire sur du court terme (< 3 mois), mais avait tendance à rebondir sur du plus long terme.

Voici ce qui se passait lorsque le S&P 500 était à moins de 5% de son plus haut d’un an.

Performance du S&P 500 lorsque climat complaisant

Sentiment

Le sentiment des particuliers s’est amélioré la semaine dernière. Le pourcentage d’investisseurs particuliers « bullish » est passé de 20,3 à 33,4.

Cependant, le pessimisme reste dominant sur du long terme puisque la moyenne à 26 semaines des particuliers « bullish » de l’enquête AAII est tombée à 29,8 la semaine dernière. Son plus bas niveau depuis novembre 2016 (35 mois).

Sentiment AAII des particuliers

Rappelons qu’il y a deux semaines, la moyenne à 10 semaines des particuliers « bullish » était tombée pour la première fois depuis novembre 2016 sous 27. Le S&P 500 était tout le temps haussier 1 an après un tel pessimisme.

Pour ce qui est de la moyenne à 26 semaines, les probabilités de hausses du S&P 500 sont beaucoup plus limitées et sont mêmes négatives sur du court terme (< 3 mois).

Performance du S&P 500 lorsque les particuliers sont majoritairement en vente

Ce qui est intéressant à constater, c’est que ce pessimisme prolongé des particuliers a eu souvent lieu pendant ce marché haussier, contrairement aux marchés haussiers de 2003 – 2007 et 1995 – 2000.

Personnellement, je préfère rester prudent avec les importantes probabilités de baisse du S&P 500 à court terme d’après cette étude. Le court terme dépend surtout de l’actualité.

Rappelons que lorsque la moyenne à 10 semaines de l’AAII Bull était inférieur à 28, les probabilités de hausse du marché boursier sont très bonnes à court et moyen terme.

Performance du marché actions lorsque le sentiment des investisseurs particuliers chutent

Ces deux études sur le même indicateur (% AAII Bull) donnent donc des indications opposées. Résultat : mitigé.

Participation de la côte américaine

L’advance / decline line (AD Line), est un indicateur calculé quotidiennement qui additionne/soustrait le nombre net d’avancé des titres du NYSE.

Par exemple, s’il y a plus de titres du NYSE qui ont avancé que reculé la veille, l’AD Line aura clôturé en hausse.

Cet indicateur n’est plus très surveillé aujourd’hui, car contrairement à 2000 et 2007, l’AD Line inscrit des nouveaux records. Or cet indicateur est remis en avant par les permabears uniquement lorsqu’il échoue à inscrire des nouveaux records (en 2000 et 2007, l’AD Line s’est retourné plusieurs mois avant les crashs du S&P 500).

Graphique Advance Decline Line NYSE

Après une importante chute de l’AD Line en fin d’année dernière, il a fortement rebondi en début d’année et continue d’inscrire des nouveaux records depuis juillet.

La semaine dernière, l’AD Line a inscrit un nouveau record contrairement au S&P qui reste sous ses plus hauts inscrits il y a plus de deux mois (fin juillet).

Dans le passé, lorsque ce fut le cas alors que le S&P était à moins de 5% de ses plus hauts historiques, le S&P 500 avait tendance à rebondir à court et moyen terme.

Rebond S&P 500 lorsque AD Line inscrit nouveau record

Encore une fois, je préfère rester prudent avec les chances de rebond pour le court terme, car le CT est surtout influencé par les bruits (l’actualité).

Prévision marché boursier: Courbe des taux, Sentiment AAII et Put/Call Ratio

Le marché boursier (S&P 500) continue d’osciller de jour en jour en fonction de l’actualité sur les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Voici mes perspectives du marché :

  • Le ratio risque/récompense ne favorise pas les investisseurs de long terme. Les valorisations sont élevées (mais peuvent rester élevées pendant plusieurs années donc ce n’est pas un signal baissier).
  • Analyse fondamentale (6-12 mois): Haussier. Il n’y a pas de détérioration majeure de la macroéconomie américaine (étude complète à lire ici).
  • Analyse technique (3-6 mois): neutre / haussier.
  • Analyse technique (1-2 mois): mitigé.

Cette semaine, nous allons nous concentrer sur différents indicateurs de sentiment étant donné que les indicateurs de participation comme l’AD Line, le % de titres du S&P 500 au-dessus de leur moyenne mobile à 50 séances ou encore le McClellan Summation Index sont sans tendance à court terme.

Courbe des taux

La courbe des rendements du Trésor à 10 ans – 3 mois a mis fin à sa plus longue période d’inversion depuis la crise financière.

En effet, d’après les données fournies par le site FRED, l’écart entre le 10 ans et le 3 mois US est redevenu positif après plus de 50 jours d’inversion.

La courbe des taux se pentifie après s'être inversée

Le plus inquiétant dans la courbe des taux n’est pas l’inversion, mais lorsqu’elle se pentifie après s’être inversée (généralement après le début d’une normalisation de la politique monétaire de la Fed).

Dans le passé, lorsque cet écart de taux redevenait positif après avoir été négatif pendant au moins 1 mois, les rendements futurs du marché boursier étaient négatifs sur du moyen/long terme.

Performance du marché boursier après normalisation de la politique monétaire

Personnellement, je resterai prudent avec ce signal baissier. La courbe des taux ne représente pas un agrégat de l’économie. Or la macroéconomie américaine reste solide et ne montre pas de sérieux signe de récession. L’inversion de la courbe des taux est à prendre au sérieux, mais est selon moi davantage un signal confirmant que l’économie est en fin de cycle.

Sentiment

Le % d’investisseurs particuliers bullish continue à chuter. La moyenne à 10 semaines des « bullish » de l’enquête AAII est tombée à 27 la semaine dernière. Une première depuis novembre 2016.

Evolution de l'AAII

Dans le passé, un tel pessimisme des particuliers étaient souvent suivi par un important rebond du marché actions..

Marché boursier lorsque l'AAII est inférieur à 27

Notons qu’il n’y a pas eu de lecture de cette moyenne sous 27 lors de la crise financière ou de l’explosion de la bulle tech. En 2008, le sentiment a atteint un plus bas à 27,5 et 27,3 en 2003.

Si nous incluons ces valeurs en augmentant le seuil d’acceptation à 28 au lieu de 27, les résultats deviennent en fait encore plus bullish.

Performance du marché actions lorsque le sentiment des investisseurs particuliers chutent

La seule fois où il semblerait que les investisseurs particuliers aient eu juste était en mars 2008. Autrement, un tel pessimisme avait souvent lieu à la fin d’une correction.

Les particuliers ont-ils cette fois-ci raison ? Réponse dans les prochains mois…

Qu’en est-il des traders « professionnels » ?

Le marché des options est surtout utilisé par les traders professionnels ou du moins les trader aguerris, car ils s’en servent essentiellement pour protéger leurs positions sur le marché actions.

Or la moyenne à 10 semaines du ratio Put/Call a atteint une valeur extrêmement élevée. Autrement dit, cela fait plusieurs semaines que les traders se protègent avec des options Put.

Le pessimisme est donc également répandu chez les professionnels. Le problème, c’est que la majorité des gérants ne font pas mieux que les marchés. En fait, la plupart sont sous-exposés au marché boursier – traumatisé par la crise financière.

Dans le passé, un tel pessimisme des « professionnels » avait également souvent lieu à la fin d’une correction et le début d’un rallye haussier. La seule exception fut en septembre 2007, peu de mois avant la crise financière de 2008.

Réaction marché boursier lorsque le Ratio Put/Call est élevé

Analyse des marchés: AD Line, VIX, AAII

Dans cet article, nous allons analyser différents indicateurs des marchés dans le but de prédire avec le plus de précision possible le prochain mouvement le plus probable du S&P 500 malgré la complexité de prédire les marchés sur du court terme (< 3 mois).

La précédente analyse des marchés était en faveur d’un rebond des indices boursiers en raison des nouveaux records de l’Advance/Decline Line et d’autres indicateurs. L’apaisement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine a permis de soutenir les marchés actions, ainsi que la baisse des taux de la BCE.

Analyse technique du cours du S&P 500

Cette semaine, nous allons étudier les indicateurs suivants :

  • Advance/Decline Line
  • VIX
  • Sentiment AAII
  • Value vs Momentum

L’Advance/Decline Line

La ligne Advance/Decline des actions du NYSE (AD Line) a inscrit son septième record d’affilée alors que le S&P 500 plafonne toujours sous ses sommets de juillet. Ces nouveaux records de l’AD Line indiquent que c’est la majorité de la côte du NYSE qui avance et pas seulement les blue-chips.

Cela est donc une bonne nouvelle pour Wall Street et les marchés boursiers.

Nouveaux records de la ligne avancé/recul du NYSE (AD Line)

Dans le passé lorsque l’AD Line inscrivait des nouveaux records pendant 3 jours d’affilée et que le S&P 500 était à moins de 5% de ses plus hauts historiques, le S&P 500 avait davantage tendance à progresser les semaines et mois après ce signal.

Performance du S&P 500 après nouveaux records de l'AD Line

VIX

Signe de la complaisance des investisseurs sur les marchés, le VIX a clôturé sous 14 pour la première fois depuis le 30 juillet.

Clôturé du VIX sous 14

Dans le passé, ce signal était en faveur d’une poursuite de la hausse des marchés actions. Fait intéressant, ce signal n’est ni arrivé en 2000 et 2007 avant les cracks des marchés financiers.

Performance du S&P 500 après plus bas d'un mois du VIX sous 14

Sentiment AAII

Le sentiment des investisseurs a continué à s’améliorer la semaine dernière. Les investisseurs individuels américains sont même redevenus majoritairement bullish sur les actions pour la première fois depuis 6 semaines

Sentiment AAII investisseurs individuels américains

Dans le passé, ce signal était haussier pour les marchés boursiers (surtout à horizon de temps 3-6 mois).

Performance S&P 500 lorsque le sentiment des investisseurs individuels redevient positif

Value vs Momentum

La semaine dernière, nous avons beaucoup entendu parler de la surperformance des valeurs appelés « values » face aux valeurs « momentum ». Les valeurs momentum sont la plupart du temps les valeurs technologiques ou pharmaceutique et à fort béta qui surperforment les indices en phase d’expansion économique. A l’inverse, les valeurs « values » ont un plus faible béta et sont donc souvent privilégiées en période d’aversion au risque.

Il est vrai que la semaine passée, les valeurs « values » du S&P 500 ont fortement surperformé les valeurs « momentum » (près de 4% de surperformance).

Depuis 2009 à aujourd’hui, une surperformance de plus de 2,5% en une semaine de l’indice Value du S&P 500 face à l’indice Momentum du S&P 500 était souvent un signal haussier pour le S&P 500 sur du moyen et long terme.

Performance du S&P 500 lorsque les Values surperforment les Momentums

Conclusion

Les différents indicateurs techniques étudiés dans cette analyse des marchés sont en faveur d’une poursuite de la hausse du S&P 500. Les nouveaux records de l’AD Line suggèrent des nouveaux records du S&P 500.

Le VIX témoigne d’un environnement complaisant et le sentiment des investisseurs s’améliore sans être extrêmement bullish, de quoi donner encore un peu de jus au récent mouvement haussier

Évidemment, l’actualité sur les négociations commerciales entre Pékin et Washington devrait rester au centre des attentions. La décision des taux de la Fed ce mercredi sera également un événement important pour les marchés financiers.

L’analyse fondamentale ne suggère pas de récession américaine à venir au cours des prochains mois. Dans le meilleur des cas, une récession américaine pourrait avoir lieu en 2020, mais seule une importante dégradation de la macro américaine me permettrait d’affirmer ce scénario.