A propos

Qui suis-je ?

Armé de plusieurs années d’expérience en matière de trading et d’investissement et de plusieurs autres passées auprès des courtiers FXCM et IG en qualité d’analyste de marché professionnel, j’ai décidé de lancer ce blog pour partager mes connaissances et mes opinions sur les marchés financiers.

Mon parcours est atypique. Entré dans le monde de la finance sans spécialisation universitaire, j’avais pour seule arme mon expérience de trader pour compte propre et l’historique de performance heureux qui en découle.

Comme tout trader occasionnel, j’ai commencé par m’aguerrir, en menant des recherches… et en apprenant de mes échecs. En rejoignant les rangs de FXCM et IG, j’ai eu l’occasion de professionnaliser ma démarche et de faire passer mes connaissances et compétences au niveau supérieur, par le biais notamment du réseau et de certifications telles que le CFTe (obtenu en 2019) et le CFA (niveau 1).

Aujourd’hui, je consacre toujours une grande partie de mon temps à me documenter et à me former (certificat CFA en cours), sans compter mes nombreuses recherches statistiques sur l’analyse technique et fondamentale pour parfaire ma compréhension des marchés.

Objectifs de ce blog

Ce blog a vu le jour au courant de l’été 2019, à la faveur de la convergence de deux éléments : 1) l’absence d’études statistiques disponibles dans la francophonie et 2) un nombre croissant de proches désireux d’investir en Bourse sans pour autant devoir y consacrer trop de temps.

Mon objectif premier était ainsi de partager des conseils sur le trading à long terme. Même si cette vocation initiale reste l’âme de mon blog, j’écris à présent sur toutes les thématiques ayant trait à la Bourse et à l’économie, deux domaines qui me passionnent au plus haut point.

Ce blog est ouvert à quiconque s’intéresse aux marchés financiers, débutant ou investisseur/trader avancé. Si vous avez des questions, ou souhaitez simplement donner votre point de vue voire échanger, je vous encourage vivement à commenter les articles publiés.

Bonne lecture,

Valentin Aufrand