Pourquoi trader et investir avec l’aide d’études statistiques

Sur Eros-Trading et mes réseaux sociaux, j’essaye de porter mon contenu sur des faits – le trading systématique – grâce à des études statistiques du passé que je réalise sur Excel pour aider à établir des perspectives de marché.

Ces études me sont très utiles pour apprendre des réelles conséquences d’un facteur au lieu de reposer mes analyses sur des dogmes, souvent erronés. Mais surtout, ces études m’aident à trader et à investir plus efficacement sur les marchés boursiers. Voici pourquoi il me semble préférable de trader/investir sur les marchés en ayant une approche statistique.

Axée sur les données plutôt que sur les émotions

Trop de traders et d’investisseurs aiment « deviner ». Par exemple, nous lisons souvent sur les réseaux sociaux ou dans des articles « spécialisés » que :

  1. Les réductions d’impôts sont positives pour les actions.
  2. Les hausses des taux d’intérêt impactent les actions.
  3. L’élection/les actions de Trump vont provoquer un crack des marchés.

Tout ceci n’est que de la spéculation, et il n’y a pas de mal à cela. Mais sans études sur ces données, il n’y a absolument aucune preuve pour soutenir ces affirmations.

Ces suppositions sont tout simplement des dogmes, et nous savons tous que de nombreuses déclarations de « bon sens » ne se réalisent pas dans la réalité. Par exemple, le dogme qui suppose que lorsque les taux obligataires augmentent devient supérieur au montant des dividendes, les investisseurs privilégient les obligations aux actions, ce qui provoque une baisse des marchés actions.

En réalité, ce n’est statistiquement pas vrai. Mais en réalisant l’étude, nous constatons qu’il y a eu peu de cas où cela s’est produit, ce qui invite à prendre ces résultats avec des pincettes.

Taux obligataires supérieures aux dividendes S&P 500

Les prédictions basées sur les émotions/les croyances/les dogmes donnent souvent lieu à un « biais de confirmation ». Cela signifie que les investisseurs et les traders voient ce qu’ils veulent voir. Un investisseur pessimiste pensera que la hausse des taux d’intérêt aura un impact négatif sur les actions, ce qui en réalité n’est pas le cas.

Etant donné que les marchés sont négociés par des êtres humains (les automates sont programmés par des humains), les marchés réagissent de façon émotionnelle et d’une façon plus ou moins similaires dans le temps.

Si vous y réfléchissez, nous les humains sommes influencés par notre passé, car nous gardons à l’esprit nos erreurs dès notre plus jeune âge. Cette nature humaine n’est pas différente sur les marchés. Il y a donc un intérêt à analyser comment les marchés réagissaient dans le passé lors d’un certain événement.

L‘histoire ne se répète pas, elle rime

« Il n’y a rien de nouveau sous le soleil »

Cette expression très connue ne signifie pas qu’il n’y a pas de nouvelles innovations. Le monde est en constante évolution. « L’histoire ne se répète pas, elle rime » signifie que la psychologie humaine ne change pas vraiment. Mais les cycles existent pour une raison. Les modèles existent pour une raison.

C’est pour cette raison que je réalise des études statistiques du passé, pour rechercher des modèles, des habitudes du marché. Cela permet de réaliser des prédictions réalistiques sur l’avenir. Bien sûr, ces prédictions ne seront pas toujours justes, mais au moins elles donneront un avantage sur quelqu’un qui croit aveuglément aux dogmes. Après tout, il n’y a pas de « bonnes » ou de « mauvaise » pratiques sur les marchés financiers. Mais le trading est une question de probabilité.

Supposons, par exemple, que l’événement X se soit produit en ce moment. Une étude basée sur le passé tentera de répondre à la question suivante : Qu’est-ce qui se passe au marché après que l’événement X se produit? Quelle est la probabilité de hausse du marché ? De combien monte-t-il ou baisse-t-il en moyenne ?

Que ce soit l’analyse technique ou l’analyse fondamentale, le but est le même :  trouver un biais directionnel à privilégier. Et les études historiques permettent de mesurer ce biais directionnel et d’avoir des attentes réalistes des marchés.

« Certains événements sont nouveaux et n’ont jamais eu lieu dans le passé »

Certains traders indiquent qu’il est inutile d’utiliser les prix passés simplement parce que « certains événements sont nouveaux et n’ont jamais eu lieu dans le passé ». C’est vrai. Par exemple, le QE à une telle échelle n’a jamais eu lieu auparavant. Le QT (quantitative tapering) ne s’est jamais produit à une telle échelle avant.

Quand l’évènement ne s’est jamais réalisé, il faut chercher les évènements plus ressemblants qui se sont passés. En réalité, le QE et le QT ne sont que des formes d’assouplissement et normalisation de la politique monétaire. Or des assouplissements monétaires massifs et des resserrements monétaires massifs se sont déjà produits. Les formes de certains événements changent, mais l’action est l’action derrière ces événements est la même. Le QE est destiné à soutenir l’économie, comme une baisse des taux tandis que le QT est destiné à resserrer la politique monétaire, comme une hausse des taux.

Nous n’avons pas besoin de chercher des répliques exactes tout au long de l’histoire lors de la réalisation d’études historiques. Nous avons juste besoin de réaliser des études sur les évènements les plus ressemblants.

Aucune étude n’est parfaite – C’est pourquoi vous devez réaliser plusieurs études

Rappelez-vous qu’aucune étude statistique n’est parfaite. Pour en avoir réalisé des centaines, rarement une étude vous donnera 100% de probabilités de hausse ou de baisse. Et les rares fois où l’étude indiquait 100% de probabilité de hausse, ce n’était pas forcément le cas lors du prochain signal.

C’est pour cela qu’il est important de réaliser plusieurs études, sous différents angles, pour faire une prédiction générale quant à savoir si le marché va monter ou descendre.

Les études vous aident à améliorer votre modèle

Mais il ne faut pas croire qu’une étude est inutile. Vous apprendrez énormément plus sur la réalité des marchés, qu’en lisant des livres ou en lisant des tweets de « spécialistes ». Parfois, vous trouverez même des signaux très fiables que vous pourrez intégrer dans votre stratégie de trading ou votre modèle d’investissement (comme c’est le cas pour moi).

Aucun modèle n’est parfait. Il y a toujours place à l’amélioration, et la conduite constante d’études quantitatives rendra votre modèle meilleur au fur et à mesure du temps.


Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Eros Trading:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.