Prévision marché boursier: VIX, AAII, AD Line

Le marché boursier (S&P 500) continue d’évoluer proche de ses plus hauts historiques sans pour autant inscrire des nouveaux. L’apaisement des tensions commerciales et l’accord du Brexit conclu entre Boris Johnson et l’UE ont rassuré les marchés et ont permis aux principaux indices de rebondir. Voici mes perspectives du marché :

  • Le ratio risque/récompense ne favorise pas les investisseurs de long terme. Les valorisations sont élevées (mais peuvent rester élevées pendant plusieurs années donc ce n’est pas un signal baissier).
  • Analyse fondamentale (6-12 mois): Haussier. Il n’y a pas de détérioration majeure de la macroéconomie américaine (étude complète à lire ici).
  • Analyse technique (3-6 mois): neutre / haussier.
  • Analyse technique (1-2 mois): mitigé.

Cette semaine, nous allons nous concentrer sur le VIX, le sentiment des particuliers AAII et l’Advance/Decline Line (participation de la côte américaine au bull-market).

VIX

La nervosité des opérateurs de marché s’est calmée depuis le début du mois. Grâce à la conclusion de la « phase 1 » d’un accord intérimaire entre les Etats-Unis et la Chine et de l’accord du Brexit entre Boris Johnson et l’UE, le VIX est passé de plus de 20 à moins de 14 en moins de 3 semaines.

En fait, le VIX à chuté plus de 20% en dessous de sa moyenne à 50 séances la semaine dernière. Cela indique un rapide apaisement des tensions sur les marchés.

Graphique du VIX

Dans le passé, une telle chute alors que le S&P 500 était à moins de 5% de son plus haut d’un an n’était pas forcément un signal positif pour les marchés à court terme.

En fait, le marché boursier était assez aléatoire sur du court terme (< 3 mois), mais avait tendance à rebondir sur du plus long terme.

Voici ce qui se passait lorsque le S&P 500 était à moins de 5% de son plus haut d’un an.

Performance du S&P 500 lorsque climat complaisant

Sentiment

Le sentiment des particuliers s’est amélioré la semaine dernière. Le pourcentage d’investisseurs particuliers « bullish » est passé de 20,3 à 33,4.

Cependant, le pessimisme reste dominant sur du long terme puisque la moyenne à 26 semaines des particuliers « bullish » de l’enquête AAII est tombée à 29,8 la semaine dernière. Son plus bas niveau depuis novembre 2016 (35 mois).

Sentiment AAII des particuliers

Rappelons qu’il y a deux semaines, la moyenne à 10 semaines des particuliers « bullish » était tombée pour la première fois depuis novembre 2016 sous 27. Le S&P 500 était tout le temps haussier 1 an après un tel pessimisme.

Pour ce qui est de la moyenne à 26 semaines, les probabilités de hausses du S&P 500 sont beaucoup plus limitées et sont mêmes négatives sur du court terme (< 3 mois).

Performance du S&P 500 lorsque les particuliers sont majoritairement en vente

Ce qui est intéressant à constater, c’est que ce pessimisme prolongé des particuliers a eu souvent lieu pendant ce marché haussier, contrairement aux marchés haussiers de 2003 – 2007 et 1995 – 2000.

Personnellement, je préfère rester prudent avec les importantes probabilités de baisse du S&P 500 à court terme d’après cette étude. Le court terme dépend surtout de l’actualité.

Rappelons que lorsque la moyenne à 10 semaines de l’AAII Bull était inférieur à 28, les probabilités de hausse du marché boursier sont très bonnes à court et moyen terme.

Performance du marché actions lorsque le sentiment des investisseurs particuliers chutent

Ces deux études sur le même indicateur (% AAII Bull) donnent donc des indications opposées. Résultat : mitigé.

Participation de la côte américaine

L’advance / decline line (AD Line), est un indicateur calculé quotidiennement qui additionne/soustrait le nombre net d’avancé des titres du NYSE.

Par exemple, s’il y a plus de titres du NYSE qui ont avancé que reculé la veille, l’AD Line aura clôturé en hausse.

Cet indicateur n’est plus très surveillé aujourd’hui, car contrairement à 2000 et 2007, l’AD Line inscrit des nouveaux records. Or cet indicateur est remis en avant par les permabears uniquement lorsqu’il échoue à inscrire des nouveaux records (en 2000 et 2007, l’AD Line s’est retourné plusieurs mois avant les crashs du S&P 500).

Graphique Advance Decline Line NYSE

Après une importante chute de l’AD Line en fin d’année dernière, il a fortement rebondi en début d’année et continue d’inscrire des nouveaux records depuis juillet.

La semaine dernière, l’AD Line a inscrit un nouveau record contrairement au S&P qui reste sous ses plus hauts inscrits il y a plus de deux mois (fin juillet).

Dans le passé, lorsque ce fut le cas alors que le S&P était à moins de 5% de ses plus hauts historiques, le S&P 500 avait tendance à rebondir à court et moyen terme.

Rebond S&P 500 lorsque AD Line inscrit nouveau record

Encore une fois, je préfère rester prudent avec les chances de rebond pour le court terme, car le CT est surtout influencé par les bruits (l’actualité).


Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Eros Trading:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.