Stratégies de suivi de tendance, avantages et inconvénients

Le suivi de tendance est une méthode de trading simple rendue célèbre dans les années 1970. Beaucoup de grands traders suivaient les tendances dans ces années tels que Paul Tudor Jones. Beaucoup d’entre eux sont présentés « Market Wizards », livre de Jack D. Schwager que je ne peux que recommander.

Dans cet article, nous allons examiner :

  • Qu’est-ce que le suivi de tendance ?
  • Quels sont ses avantages et inconvénients.
  • Comment trader les tendances

Qu’est-ce que le suivi de tendance

Le suivi de tendance est une stratégie de trading simple qui peut être utilisée sur tous les marchés. Elle repose exclusivement sur l’analyse technique et ne nécessite aucune analyse des fondamentaux.

Un trader qui suit les tendances va acheter un actif lorsqu’il sera en hausse, car il estimera que le marché va continuer à croître. A l’inverse, il va shorter le marché lorsqu’il sera en baisse, car il estimera que le marché va continuer à reculer.

Un trader qui applique une stratégie de suivi de la tendance croît aux hypothèses suivantes:

  • Si le marché est en baisse, il est préférable de se positionner à la vente, car personne ne sait avec certitude quand il cessera de baisser.
  • Si le marché est en baisse puis rebondit, le trader peut entrer au début de la nouvelle tendance haussière, car il est raisonnable de supposer que le marché continuera à remonter.
  • Si le marché est en hausse, il est préférable de se positionner à l’achat, car personne ne sait avec certitude quand il cessera de monter.
  • Si le marché est en hausse puis se renverse, le trader peut entrer au début de la nouvelle tendance baissière, car il est raisonnable de supposer que le marché continuera à baisser.

Les adeptes du suivi de tendance ne portent aucune attention aux fondamentaux. Ils ne peuvent pas utiliser les fondamentaux pour adopter un point de vue opposé au marché puisqu’ils suivent l’action du prix. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est se servir des prix actuels et passés pour juger s’il est bon d’être à l’achat ou à la vente.

Les traders qui suivent la tendance ne sortent pas du marché à moins que le marché se retourne. Les traders qui suivent la tendance n’utilisent pas de take-profits.

Il existe 2 types de suiveurs de tendance : les suiveurs de tendance systématiques et les suiveurs de tendance discrétionnaires :

Suiveurs de tendances systématiques

Les traders de tendance systématiques utilisent des indicateurs mathématiques tels que les moyennes mobiles et le MACD pour entrer et sortir du marché. Voici un exemple d’une stratégie simple de suivi systématique des tendances :

  • Acheter lorsque le marché croise à la hausse sa moyenne mobile à 50 jours. Le trader estimera que le marché a plus de chances de continuer à progresser que de se retourner.
  • Vendre lorsque le marché croise à la baisse sa moyenne mobile à 50 jours. Dans ce cas, le trader estimera qu’il y a plus de chances que le marché continue à baisser.

Voici un exemple.

Stratégie simple de suivi de tendance

Suiveurs de tendance discrétionnaires

Les traders de tendance discrétionnaire utilisent les cassures de ligne de tendance pour entrer et sortir du marché.

  • Ils achètent quand ils pensent que le marché a franchi une résistance majeure.
  • Ils vendent quand ils pensent que le marché a enfoncé un support majeur.

Voici quelques exemples.

Signal vente après breakout
Stratégie breakout

Les stratégies de suivi des tendances systématiques sont généralement meilleures que les stratégies de suivi des tendances discrétionnaires tout simplement parce que vous ne pouvez pas savoir si une stratégie de suivi de tendance discrétionnaire fonctionne.

En effet, vous ne pouvez pas backtester une stratégie basée sur la cassure de ligne de tendance, de support ou de résistance. Par contre, vous pouvez savoir si une stratégie basée sur des indicateurs mathématiques fonctionne, car vous pouvez la backtester.

Le problème avec le suivi de la tendance

Les avantages et inconvénients des stratégies de suivi de tendance sont évidents :

  • Les stratégies de suivi des tendances fonctionnent bien lorsqu’il existe des tendances claires et durables.
  • Les stratégies de suivi de tendance fonctionnent mal lorsque le marché est instable et qu’il commence à osciller. Cela entraîne beaucoup de petites pertes qui peuvent fortement impacter le capital.

Quand les stratégies de suivi de tendance fonctionnent bien

Par exemple, le suivi de la tendance a très bien fonctionné sur le marché boursier en 2017. La tendance haussière était très forte sans réelle correction. Les traders qui suivaient la tendance jusqu’au bout n’ont pas manqué le rallye, à la différence des traders qui pariaient sur un renversement de la tendance parce qu’il était « suracheté » ou « en bulle ».

Voici un exemple d’une simple stratégie de suivi de tendance :

  • Achetez quand le marché croise à la hausse sa moyenne mobile à 100 jours.
  • Vendez quand le marché clôture en dessous.
Exemple d'une stratégie de suivi de tendance simple

Comme vous pouvez le constater, cette simple stratégie de suivi de tendance vous aurait permis de rester dans l’intégralité du marché haussier de 2017 et de surperformer la quasi-totalité des traders et hedges funds puisque vous aurez réalisé un rendement de 19% en 14 mois.

Quand les stratégies de suivi de tendance ne fonctionnent pas bien

Les traders qui suivent la tendance doivent réduire leurs pertes lorsque le marché oscille. C’est lors de ces moments que le marché met en péril ces traders, car ils achètent puis vendent rapidement jusqu’à temps que le marché reprend une direction claire.

  • Le marché monte, alors les traders achètent. Manque de conviction, le marché se retourne, les traders fidèles à leur stratégie sont ainsi forcés à vendre en perte.
  • Ces mêmes traders shortent le marché, car le marché baisse. Problème, le marché rebondit, forçant les traders qui suivaient la tendance à clôturer à nouveau en perte.

Généralement, ces pertes sont petites. Mais lorsque le marché est instable pendant une longue période, ces pertes s’additionnent et peuvent occasionner une perte importante du capital.

Voici un exemple. Le marché boursier a été très instable en 2015. Les traders qui suivaient la tendance ont souvent changé de positionnement, générant ainsi plusieurs petites pertes.

Si nous reprenons la même stratégie de suivi de tendance (achat quand le marché dépasse sa MA100, vente quand le marché passe sous la MA100), les traders auraient été victime des nombreux retournements, qui au final auraient beaucoup coûté à ces traders.

Stratégies suivie de tendance donnent des faux signaux

Comment trader les tendances

L’inconvénient majeur des stratégies de suivi de tendance est que les signaux erronés entraînent beaucoup de petites pertes. La solution pour améliorer une stratégie de suivi de tendance est de réduire le nombre de mauvais signaux.

Pour cela, vous devez savoir si le marché est dans une forte tendance ou en consolidation sur un horizon de temps plus long.

Certains traders indiquent qu’il faut attendre quelques jours pour confirmer le signal du marché. Par exemple, ils vont attendre que le cours évolue au-dessus de sa moyenne mobile à 100 jours pendant 3 séances avant d’acheter et vont vendre lorsque le cours va évoluer en dessous de sa MM100 pendant 3 séances.

Si vous backtestez avec cette « amélioration », vous constaterez que cette condition supplémentaire n’aide pas à éviter les faux signaux. En réalité, vous entrerez/sortirez du marché à un moins bon prix.

Améliorer les stratégies de suivi de tendance grâce à la macroéconomie

C’est un point que je défends régulièrement : les stratégies qui combinent l’analyse technique et l’analyse fondamentale sont préférables aux stratégies qui dépendent uniquement de l’analyse technique (ou uniquement de l’analyse fondamentale).

Suivre la tendance dépend exclusivement de l’analyse technique. Cela dépend des indicateurs basés sur les prix. Mais si vous combinez une stratégie de suivi de tendance traditionnelle avec des indicateurs fondamentaux, la stratégie deviendra beaucoup plus efficace. Vous obtiendrez beaucoup moins de faux signaux et un bien meilleur rendement.

Le marché boursier

La plus connue des stratégies de suivi de tendance est d’acheter le marché boursier lorsqu’il est au-dessus de sa moyenne mobile à 200 séances et le vendre lorsqu’il tombe en dessous.

Le problème de cette stratégie est que le marché boursier tombe régulièrement en dessous de sa moyenne mobile à 200 jours sans réellement débuter un marché baissier. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’historiquement, le marché boursier est dans une longue tendance baissière uniquement lorsque l’économie américaine tombe en récession.

Eviter les faux signaux

Par conséquent, si vous combinez cette simple stratégie de suivi de tendance avec des indicateurs fondamentaux, vous pourrez réduire ces faux signaux de vente. Concrètement, votre nouvelle stratégie de suivi de tendance doit ressembler à cela :

  1. Acheter lorsque le S&P 500 est supérieur à sa moyenne mobile à 200 jours.
  2. Vendre lorsque le S&P 500 tombe en dessous de sa moyenne mobile à 200 jours ET que l’économie américaine se dégrade nettement.

Méthode de trading simple et efficace pour trader les tendances

Voici un exemple concret pour trader simplement et efficacement les longues tendances haussières que fournit le marché boursier.

  1. Vendre le S&P 500 évolue en dessous de sa moyenne mobile à 200 séances ET que le nombre de bénéficiaires réguliers de l’allocation chômage* aux Etats-Unis évolue au-dessus de sa moyenne à 52 semaines.
  2. Sinon acheter le S&P 500.

*continued claims

Comparaison stratégies suivi de tendance avec macroéconomie

Les résultats de cette simple stratégie sont bluffants. Alors qu’une stratégie basée uniquement sur la moyenne mobile à 200 jours a généré un rendement annuel moyen de 6,2% (hors dividendes), la stratégie présentée ci-dessus a généré un rendement annuel moyen de 8,1% (hors dividendes) depuis 1968.

Voilà un parfait exemple comment surperformer le marché boursier de façon simple et avec moins de risques. Vous n’avez pas besoin d’un doctorat en finance ou un QI de 150 pour surperformer les marchés.

Si vous avez apprécié cet article, je vous remercie d’avance de le partager afin de soutenir mon site et me motiver à proposer davantage de contenu.


Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Eros Trading:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

3 Commentaires

  • Bonsoir,l’idée de coupler les prix avec d’autres données (par exemple: le marché de l’emploi) est séduisante mais quid des tests statistiques permettant de montrer que la méthode présente un biais positif par rapport à un buy and hold?le nombre de fois où le taux de chômage a franchi sa moyenne mobile à 52 semaines est il assez grand pour pouvoir définir un intervalle de confiance ?

    • Valentin Aufrand

      Bonsoir Grousset,
      Les tests statistiques sont concluants.
      Je vous invite à backtester différents signaux macros avec des signaux techniques.
      Bonne soirée et bonnes fêtes,
      Valentin

    • Valentin Aufrand

      Bonsoir Grousset,
      Je vous invite à réaliser des backtests pour savoir ce que cela vaut.
      Valentin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.