Pourquoi ne pas trader contre la tendance

La plupart des traders veulent aller à la fois long et short dans la même tendance afin de profiter des petites fluctuations du marché. Les traders pensent pouvoir doubler leurs profits s’ils tradent dans les deux sens du marché. En théorie c’est vrai. En pratique c’est rarement le cas.

Les traders doivent se contenter de rester dans le sens de la tendance de long terme (c.-à-d. à l’achat dans un marché haussier ou vendeur à découvert (short) dans un marché baissier). Trader contre la tendance de long terme peut être très dangereux (c’est-à-dire avoir une position short dans un marché haussier ou acheteuse dans un marché baissier). Voici pourquoi.

La tendance de long terme = un biais haussier ou baissier à exploiter

Le marché a un biais haussier dans une tendance de long terme haussière. Le marché a un biais baissier dans une tendance baissière de long terme. Cela signifie que :

  • Le marché monte plus souvent quand il est dans une tendance haussière.
  • Le marché baisse plus souvent quand il est dans une tendance baissière.

Donc d’un point de vue purement statistique, les positions shorts ont beaucoup moins de chances de réussite dans un marché haussier. A l’inverse, les positions acheteuses ont beaucoup moins de chances de réussite dans un marché baissier.

Mais voici le point le plus nuancé que je voudrais faire:

  • Peu importe le nombre d’études historiques que vous réalisez, vous ne savez pas quand une correction s’arrêtera dans un marché haussier.
  • Peu importe le nombre d’études historiques que vous réalisez, vous ne savez pas quand un rebond s’arrêtera dans un marché baissier.

Supposons que vous être en train de shorter le marché boursier haussier, car vous vous attendez à ce que le marché procède à une correction de plus de 6%.

Que se passe-t-il si le marché chute de -5,5%, puis rebondit et atteint un nouveau plus haut ? Attendez-vous que le marché chute exactement de 6% ou bien réduisez-vous vos pertes après que le marché ait atteint le nouveau sommet ?

Si la tendance de long terme est suffisamment forte (par exemple, les investisseurs achètent le moindre repli de la tendance haussière), alors même le plus petit objectif baissier a peu de chances d’être atteint !

Ne tradez pas dans le sens contraire de la tendance

L’inverse est également vrai. Supposons que vous êtes à l’achat dans un marché baissier et que vous vous attendez à ce que le marché rebondisse de 10%. Que se passe-t-il si le marché rebondit de 9% puis chute et atteint un nouveau plus bas ? Attendez-vous que le marché rebondisse exactement de 10% pour prendre vos profits ?

Dans un marché haussier, les corrections cesseront souvent sans aucune raison. Étant donné que les grands investisseurs institutionnels utilisent les corrections pour se positionner à l’achat, vous ne savez jamais quand la correction va se terminer. 

C’est également le cas pour les marchés baissiers. Les rallyes cesseront souvent sans aucune réelle raison. Étant donné que les grands investisseurs institutionnels utilisent les rallyes pour se débarrasser de leurs positions acheteuses, vous ne pouvez pas savoir quand ce rebond se terminera.

Votre timing est extrêmement important

Votre timing doit être d’une précision irréprochable si vous tradez dans le sens contraire de la tendance de fond. Pour ceux qui s’amusent à cette activité, voici la triste nouvelle : personne ne peut anticiper le marché avec une précision parfaite, en particulier les traders qui spéculent sur des horizons de temps de court terme.

Supposons que vous shortez le marché parce que vous vous attendez à une correction de 6%. Votre timing doit être extrêmement précis, car si le marché boursier augmente d’abord de 7%, puis perd 6%, vous serez toujours perdant sur votre position vendeuse. Il faut savoir qu’il est beaucoup plus facile pour le marché boursier de monter de 7% que de baisser de 6% dans un marché haussier. Le biais haussier naturel provoque cette distribution de probabilité asymétrique.

Vous ne pouvez pas garder votre position jusqu’à temps que vous ayez raison

La beauté du trading dans le sens de la tendance de long terme est que votre timing d’entrée et de sortie n’a pas besoin d’être très précis. Si vous entrez à l’achat à la veille d’une petite correction et que vous perdez de l’argent au départ, vous pouvez toujours attendre à ce que votre position soit rentable.

Par exemple, si le marché chute de 6%, puis 4%, il vous suffit d’attendre quelques semaines / mois avant que le marché corrige ces deux mouvements baissiers (le marché boursier a une tendance haussière sur du long terme).

En d’autres termes, vous pouvez vous permettre de conserver votre position perdante si vous êtes dans le sens de la tendance de long terme. Cependant, si vous négociez dans le sens contraire, vous avez plutôt intérêt à clôturer votre position perdante afin de limitezrvos pertes.

Théoriquement, votre risque est illimité lorsque vous vendez à découvert un marché haussier, car rien ne permet de savoir quel prix le marché va atteindre avant une correction majeure

Les signaux de contre-tendance peuvent être faux

Beaucoup de traders essaient de shorter un marché haussier « suracheté » ou d’acheter un marché « survendu ».

Cette pratique peut fonctionner si la tendance du marché haussier ou baissier n’est pas très forte. Mais il suffit que d’un seul mauvais positionnement dans un marché avec une forte tendance pour effacer tous vos précédents gains.

Un marché suracheté peut le devenir encore plus. Et un marché survendu peut devenir encore plus survendu.

S&P 500 "surchaté"

J’ai vu énormément de traders perdre beaucoup d’argent à shorter un marché haussier comme celui de 2013 à 2017. Chaque position acheteuse qu’ils ont placée était rentable, mais presque chaque position short représentait une perte massive. Il aurait été bien mieux de s’en tenir aux positions dans le sens de la tendance du marché.

Tendance haussière du S&P 500 en 2017
Tendance haussière du S&P 500 en 2013 et 2014

Vous ne devez pas toujours être long dans un marché haussier si vous pensez que le rallye est trop excessif et qu’une correction est imminente. Mais au moins, abstenez de shorter le marché haussier. Restez en cash.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, chaque trader doit d’abord savoir quelle est la tendance de long terme du marché avant de commencer à trader. Peu importe vos compétences de trading. Vous laisserez tôt ou tard votre capital à trader dans le sens contraire de la tendance de fond. Vous pouvez peut-être réussir une fois, deux fois ou trois fois, mais il y a un moment ou une seule de vos positions de contre tendance vous fera perdre la majorité de vos précédents gains.

Il est donc préférable de trader dans le sens de la tendance de long terme, c’est-à-dire spéculer sur la hausse dans un marché haussier et à la baisse dans un marché baissier.

Un excellent livre qui explique très bien ce principe est « Reminiscences of a Stock Operator ». Un best-seller que tout trader devrait lire.


Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Eros Trading:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.