Bourse : les indicateurs économiques les plus importants

Les indices boursiers et l’économie évoluent dans la même direction sur du long terme. Cela s’explique par le simple fait que lorsque l’économie est en expansion, les entreprises réalisent plus de profits. Les investisseurs achètent donc des actions faisant ainsi monter leur prix.

Les indicateurs avancés (leading indicators en anglais) sont donc non seulement des indicateurs « précurseurs » pour l’économie mais également les indices boursiers.

Puisque l’économie américaine est la plus influente dans le monde, la macroéconomie américaine est la plus importante à suivre pour bien spéculer sur les indices boursiers y compris les indices européens.

Graphique du cours du CAC 40 avec les récessions francaises et américaines.

Les indicateurs avancés

Il existe une multitude d’indicateurs avancés, mais certains ne sont ni précis dans le temps ni particulièrement fiable. En effet, des indicateurs qui ont prédit qu’une seule récession sur les 10 dernières ne peuvent pas être considérées comme fiable.

Evidemment, il n’existe pas d’indicateur miracle qui va prédire toutes les récessions à temps. Parfois un indicateur peut être trop en avance ou en retard, il est donc important de surveiller un panel d’indicateurs avancés de plusieurs secteurs différents afin de jauger l’état de santé d’une économie.

Vous pouvez déjà retrouver à cette page mon top 10 des indicateurs les plus fiables pour anticiper une récession américaine (et donc mondiale).

Les indicateurs économiques avancés précis et/ou indispensables

Les indicateurs avancés peuvent être décomposés en deux catégories :

  1. Ceux qui sont précis dans le temps,
  2. Ceux qui sont indispensables.

Dans le passé, le taux de chômage américain augmentait quelques mois avant le début d’une récession. C’est donc un indicateur précis dans le temps est indispensable.

Graphique de l'évolution du taux de chômage américain depuis 1965

Dans le passé, les mises en chantier avaient tendance à chuter, mais plusieurs trimestres voire plusieurs années avant le début d’une récession. C’est un indicateur indispensable mais pas précis dans le temps.

Graphique de l'évolution des mises en chantier aux Etats-Unis depuis 1960

Dans le passé, les révisions des bénéfices des entreprises pouvaient devenir négatives* quelques mois avant le début d’une récession, mais cela n’est pas tout le temps le cas. C’est donc un indicateur précis dans le temps mais pas indispensable.

*Plus d’entreprises qui revoient à la baisse leurs bénéfices que d’entreprises qui les revoient à la hausse.


Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles de Eros Trading:

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.